Tour à feu

feu1bAnne-Marie Simard et Jean-Marc Milette nous ont fait parvenir par la poste un article de la revue Marche portant sur les tours à feu.  On y lit entre autres que l’on a déjà compté près de 500 tours à feu au Québec, mais que presque toutes sont maintenant disparues.

Plus intéressant pour nous, Il y en avait une au lac Mékinac, située à peu près à un kilomètre passé le Bras-de-la-Croix, derrière la plus haute falaise du lac.  La tour de la photo n’est évidemment pas celle du lac, bien qu’elle devait y ressembler.

Et plus intéressant encore, c’est qu’une piste menait forcément à la tour car c’était le rôle du gardien de l’entretenir.  Sur la carte, relativement ancienne, on y voit de fait le tracé d’une piste partant du Bras.  Il y donc moyen de s’y rendre, au moins à l’emplacement ou aux vestiges, sans faire de l’escalade.  On pourrait même organiser une excursion au printemps pour découvrir cette piste.  Que ceux qui seraient intéressés nous le fasse savoir fin avril, et on se donnera rendez-vous par après pour l’exploration.

Il serait aussi intéressant d’avoir des informations sur cette tour.  Cette piste existe-elle encore? Quel est son tracé exact?  L’avez-vous déjà utilisé?

Il y a sûrement quelqu’un au village qui pourrait nous renseigner là-dessus. N’hésitez pas à mener votre enquête sur la question et à nous faire connaître le résultat.  Ainsi pourrions-nous, peu à peu, développer la « mémoire du lac », un objectif de long haleine de ce site.

  • Lise Roy-Guillemette nous fournit des informations précieuses.
  • Elle confirme l’existence de la tour à feu sur ce qu’on appelait à l’époque la montagne de la tour.  Laquelle tour n’aurait été démantelée qu’en 1965 ou 1966.   Émilien St-Arnaud en était le dernier gardien attitré. Émilien, le père de Normand et le grand-père de Marco, est encore parmi nous.
Cette entrée, publiée dans Lac, est taguée . Bookmarquez ce permalien.